Solidarité

La solidarité est une attitude et une valeur. Cela signifie accepter de partager une commune humanité avec «l’autre». Cela signifie voir «l’autre» comme un sujet, méritant le respect et l’attention, indépendamment des différences socioéconomiques, culturelles, physiques ou autres. Mais la solidarité est aussi un engagement actif – entre individus, au sein d’une communauté ou avec diverses communautés – pour défendre ou renforcer une valeur ou un intérêt communs. Par rapport à ceux qui souffrent ou qui font l’objet d’une discrimination, la solidarité s’exprime souvent, mais pas toujours, par un acte volontaire de soutien matériel (nourriture, logement, chaleur, ressources financières…) ou de soutien non matériel (empathie, bienveillance et curiosité, débat honnête, ou encore prendre le temps de partager des idées et de planifier et d’agir ensemble…). Cette interaction se distingue de la charité car elle met en question les rapports de pouvoir, y compris entre donateurs et destinataires.

La solidarité contribue toujours à créer ou à renforcer un lien entre les individus et les communautés humaines et s’efforce de les libérer des dominations indésirables (contrairement à la charité qui maintient l’ordre social). Dans un monde globalisé dominé par des puissances économiques, politiques et financières sans merci, la solidarité est l’une des armes essentielles des hommes et des femmes qui veulent des conditions de vie plus justes, plus humaines et plus intelligentes. Sur un plan plus général, la solidarité est le moyen de donner un sens aux relations humaines, le moyen de créer des communautés bien au-delà de la simple satisfaction des besoins fondamentaux, ou des multiples désirs induits.